L’assurance auto en France en chiffres

Au cours de la dernière année, un peu plus de 40 millions de véhicules ont été légalement autorisés à circuler en France, c’est ce que disent les chiffres publiés par le Comité des constructeurs automobiles français. En moyenne, les français dépenseraient 5883€ par an pour l’entretien d’une automobile d’après les données recueillies par l’Automobile Club Association. Le prix de l’assurance auto est bien sûr compris dans ce montant. Car oui, l’assurance auto représente une portion importante dans le « budget voiture ». Découvrez dans la suite de cet article les résultats en chiffres.

46 % ont choisi les assurances autos tous risques

Pour qu’un véhicule immatriculé puisse circuler, la loi prévoit seulement qu’il doit être couvert par une assurance au Tiers. Toute autre garantie est donc facultative. Malgré tout, lorsqu’il s’agit d’assurer leur véhicule, presque la moitié des français préfèrent souscrire à une assurance tous risques et donc payer plus pour jouir de meilleures garanties. 46 % de parts de marché de l’assurance auto revient à cette dernière contre 38% pour l’assurance auto au Tiers et 15% pour la formule intermédiaire. Comment expliquer ce fait ?

La prudence au cœur des préoccupations

Selon l’Argus de l’Assurance, les français ont dépensé 25 828 € en moyenne dans l’achat d’une voiture neuve, soit l’équivalent à presque 1 an et demi de salaire moyen. Il est normal qu’ils veuillent le maximum de garanties pour préserver cet investissement et se protéger contre tout sinistre. Avec l’Assurance Tous Risques, le conducteur est toujours indemnisé peu importe les sinistres à l’origine des problèmes/accidents, selon les garanties inclues. Il récupère sa voiture en état de rouler et évite par la même d’éventuelles dépenses imprévues.

Plus de garanties complémentaires de la part des assureurs

De nos jours, les assureurs proposent davantage de garanties afin de séduire plus de consommateurs. Ils sont nombreux à inclure les couvertures comme l’assistance 0 km, la protection du conducteur ou encore le véhicule de remplacement etc dans leurs formules Tous Risques. Ce qui n’est évidemment pas le cas avec la formule au Tiers. On comprend aisément que les assurés se précipitent plus vers les offres plus complètes, quitte à payer plus. Selon la rédaction de DetectiveBanque, les banques en ligne diversifient justement leur gamme de produits bancaires en ce sens, en vue de concurrencer les assureurs, ce qui peut être fort intéressant pour les consommateurs en recherche d’assurances bon marché.

Quelles sont les options les plus demandées ?

Les conducteurs recherchent plus la protection corporelle avant les assistances en cas de panne ou en cas d’accident et d’autres garanties optionnelles. Comme l’illustrent les chiffres du classement: 18% des demandes concernent les garanties « conducteur », 16 % l’assistance en cas de panne, 11% l’assistance 0 km en cas d’accident, 10% le véhicule de remplacement face à un accident, 9% l’assistance 0 km en cas de panne et 8% la protection juridique étendue. La garantie du conducteur renforcée, le véhicule de remplacement en cas de vol et la valeur majorée représentent respectivement 4% des demandes, suivi de près par l’assistance du véhicule en cas d’accident à 3%.

Quels sont les sinistres les plus répandus ?

Les bris de glace et les accidents sont en tête des listes des sinistres les plus répandus déclarés par les français. 1/3 des cas étaient causés par les accidents avec un tiers, 11% par les accidents sans tiers, 7% par les actes de vandalisme, 5% par les pannes et 4% par les vols. Les hommes sont autant concernés que les femmes toujours d’après les chiffres de LeComparateurAssurance.com : 76% des cas de sinistres impliquent les hommes et 75% des femmes. L’explication est en rapport avec l’âge : 46% des sinistrés de bris de glace sont âgés de 50-59 ans, et 20% de 18 à 24 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.