Tout savoir avant d’acheter un utilitaire d’occasion

L’achat d’un véhicule utilitaire, même d’occasion, constitue un investissement relativement important. Pour éviter toute mauvaise surprise et rentabiliser cet investissement, il convient de s’entourer de certaines précautions avant de se lancer.

Quel est l’usage de destination ?

Choisir son véhicule utilitaire n’est pas une chose assez évidente. En effet, l’offre de marché des véhicules utilitaires est très variée avec plusieurs marques, modèles et aménagements.

Le choix du véhicule étant déterminé par l’usage pour lequel on le destine, il s’avère nécessaire de commencer par déterminer vos besoins. Selon que l’on recherche un véhicule pour le transport de personnes ou la livraison de colis, le choix ne sera pas le même. Dans le premier cas, vous opterez sans doute pour une carrosserie adaptée au transport de personnes alors que dans le second vous irez vers une fourgonnette aménagée pour le transport de marchandises. Un autre paramètre à surveiller est la taille de véhicule, car elle détermine la catégorie de permis de conduire requis pour se mettre au volant de celui-ci.

Quel type d’énergie ?

Le choix de l’énergie de propulsion de votre camionnette est aussi déterminant. Il faut savoir qu’un moteur essence conviendra pour de courts trajets en ville en transportant des charges légères. En revanche, pour effectuer des trajets longs ou transporter des marchandises lourdes, un moteur diesel est indiqué. Sa robustesse et sa puissance plaident pour lui.

Bien que faiblement représentés sur le marché, les utilitaires électriques ou hybrides peuvent être choisis dans ce cas. Toutefois, n’oubliez pas de prendre en compte la faible autonomie de ces engins. On soulignera que la détermination du type d’énergie sera fortement impactée par l’usage pour lequel est destinée la camionnette.

Retracer l’historique du véhicule

Avant de vous décider à acheter votre véhicule d’occasion, il incombe d’enquêter sur ses antécédents. À cet effet, vous devrez interroger le vendeur sur les points ci-après.

  • La voiture est-elle de première main ? En cas de réponse négative, exigez le carnet d’entretien d’origine afin de contrôler la régularité des entretiens préconisés par le constructeur.
  • Demandez le type d’usage qui a été fait du véhicule, car les petits circuits urbains impactent négativement la mécanique contrairement aux trajets autoroutiers.
  • Cherchez à savoir si le véhicule a été accidenté ou s’il a connu de grosses réparations, car un de ces précédents peut avoir des conséquences ultérieures sur son fonctionnement.

Bien inspecter le véhicule

Certains détails vous renseigneront sur l’état du véhicule que vous vous apprêtez à acquérir. C’est pour cette raison qu’une inspection minutieuse est de mise. N’hésitez pas à examiner :

  • la carrosserie (charnières des portes en bon état, absence de traces de corrosion)
  • le moteur (absence de fuites, niveau de l’huile)
  • l’habitacle (bon état des sièges et des tapis, équipements électriques et autres accessoires fonctionnels)
  • les pneus (pas de traces d’usures ou de détérioration).

Toutes ces précautions sont nécessaires sous peine de regretter plus tard son achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.